Financer vos études

/Financer vos études
Financer vos études2016-03-18T14:51:27+00:00

Le financement de la formation dépend du type de formation et du statut de l’étudiant.

La formation initiale dans un cursus scolaire

L’élève prend en charge la totalité du financement de sa formation dont les modalités sont définies dans le contrat d’inscription.

La formation en alternance: le contrat de professionnalisation

La formation en alternance est idéale pour ceux qui préfèrent entrer rapidement dans la vie active, sans toutefois renoncer à progresser. L’élève est employé dans une entreprise, dans le cadre d’un Contrat de professionnalisation. Il prépare un diplôme dans la branche qu’il a choisie. Ce contrat prévoit une « alternance » entre les périodes en centre de formation, pour y recevoir l’enseignement adapté au diplôme préparé, et les périodes de travail en entreprise. Le diplôme obtenu est rigoureusement le même que celui obtenu à l’issue d’une scolarité classique. C’est l’employeur qui prend en charge le financement de la formation.

De nombreux atouts pour l’entreprise ! : Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats. Son objectif est de leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle ou de compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire en vue d’accéder à un poste déterminé dans l’entreprise. Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du Smic selon leur âge et leur niveau de formation, les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC ni à 85 % du salaire minimum conventionnel. Ce contrat ouvre droit pour l’employeur :

  • Réduction des charges sociales patronales pendant toute la durée du contrat pour les salariés de plus de 45 ans.
  • Aide à l’embauche des demandeurs d’emploi de plus de 26 ans ouvre droit à une aide plafonnée à 2 000 euros. Celle des 45 ans et plus à une aide totale de 4 000 euros.
  • Aide financière au tutorat si l’entreprise désigne un tuteur justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 2 ans (qui peut être soit l’employeur lui-même soit un salarié volontaire). La fonction de tuteur peut ouvrir droit à une aide financière de 1 380 euros maximum par contrat ou 2 070 euros si le tuteur est âgé de 45 ans et plus. Renseignements auprès de chaque OPCA.
  • Le salaire du jeune basé sur le SMIC selon un barème spécifique tenant compte de son âge et de son niveau de formation initiale.
  • Un recrutement de qualité.
  • La préparation de Diplômes reconnus.
  • Une gestion simplifiée de la subrogation afin de permettre à l’entreprise de se décharger de la gestion des fonds versés par l’OPCA destinés au règlement de la formation.

Les formations sont dispensées aux jours et heures fixés par la convention de formation passée avec l’employeur en fonction de la formation choisie pendant la période de fonctionnement de l’école : du lundi au vendredi, entre 9h et 17h.

La formation adulte

De nombreuses possibilités existent pour suivre une formation en tant qu’adulte, avec possibilités selon votre profil d’un financement approprié et d’une rémunération.

Vous êtes salarié(e) en reconversion professionnelle ?

Les organismes suivants peuvent financer ou participer au financement de vos études FONGECIF   –    ANFH    –   UNIFAF   –    AFDAS   –    MEDIAFOR.

Vous êtes salarié(e) en formation continue ?

Contactez les OPCA : AGEFOS – OPCALIA – INTERGROS – AGEFIPH – FIFPL, etc.

Vous êtes sa­la­rié(e) dans le sec­teur de l’es­thé­tique ?

Sa­vez-vous qu’OP­CA­LIA fi­nance vos stages en es­thé­tique, soins du corps et bien-être, en pro­thé­sie, etc.

Vous êtes travailleur indépendant

Les travailleurs indépendants cotisent auprès de l’AGEFICE (Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise), via l’URSSAF, pour bénéficier d’une prise en charge partielle de leur formation. Pour toute information, contacter le point d’accueil AGEFICE de votre Chambre de Commerce et d’Industrie qui s’occupe des dossiers « Initiative de stage » à rendre un mois avant le début de la formation. L’AGEFICE participe au coût des formations à hauteur de 800 € maximum par an, par cotisant et par formation. Sont ressortissants de l’AGEFICE , les dirigeants non salariés des secteurs du Commerce, de l’Industrie et des Services, inscrits à l’URSSAF ou au RSI en tant que travailleurs indépendants, non inscrits au Répertoire des Métiers, et enregistrés sous un code NAF dépendant de l’AGEFICE.

Vous êtes demandeur d’emploi

Pour bénéficier d’une aide, il est nécessaire d’être indemnisé par l’Assédic au titre de l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), de suivre une formation sélectionnée par l’Assédic et prescrite par l’ANPE dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi. Se renseigner directement auprès de Pôle Emploi pour connaître les possibilités de prise en charge de votre projet. Vous pouvez également faire des demandes de prise en charge des frais de formation auprès du Conseil Régional et du Conseil Général, de la Mairie de votre commune, de l’Association pour la Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés, des Caisses d’Allocations Familiales et des Caisses de retraites.

Vous êtes em­ployeur ?

Sa­vez-vous qu’OP­CA­LIA fi­nance la for­ma­tion de vos sa­la­rié(é)s et les vôtres si vous êtes gé­rant sa­la­rié ? Nous as­su­rons toutes les dé­marches.

 

Nous vous donnons d’ores et déjà les pistes principales de dispositifs de financement de formation :

 

► Le CIF (congé individuel de formation)

consulter le site officiel

A la différence du CPF, le CIF donne le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Accessible à tous les salariés sous réserve de remplir les conditions d’ancienneté: 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés). Ouvre droit à un stage à temps plein d’un an maximum ou à 1 200 heures pour un stage à temps partiel. Sur l’initiative du salarié, sous réserve de l’accord de l’employeur et de l’organisme financeur de votre formation (organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF) (FONGECIF – ANFH pour la fonction publique hospitalière, …)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) a pour objet de permettre à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre, à son initiative, et à titre individuel, des actions de formation, indépendamment de sa participation aux stages organisés dans le cadre du plan de formation de l’entreprise, tout en percevant une rémunération. Ces actions de formation doivent permettre aux travailleurs d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité ou de profession et de s’ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles. Elles s’accomplissent en tout ou partie pendant le temps de travail. Pour en bénéficier, il est nécessaire de disposer d’un CDD ou CDI justifiant d’une activité de 24 mois consécutifs ou non, en qualité de salarié ayant une ancienneté d’au moins 12 mois dans l’entreprise. Cette condition n’est pas exigée d’un salarié ayant changé d’emploi à la suite d’un licenciement économique. Les frais de formation sont financés par le FONGECIF, une partie des frais pouvant être laissée à la charge du salarié. Le salarié ayant obtenu une prise en charge par le FONGECIF a droit à une rémunération comprise entre 80% et 100% de son salaire.

► Le CPF (compte personnel de formation)

consulter le site officiel du CPF…

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif qui remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015. Les heures non consommées du DIF peuvent être mobilisées jusqu’au 31 décembre 2020. Il s’adresse aux salariés du privé, aux personnes à la recherche d’un emploi ou accompagnées dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle, aux jeunes sortis du système scolaire obligatoire qui recherchent un emploi. Ce dispositif de financement est débloqué pour des formations qualifiantes généralistes, des certifications professionnelles, des formations donnant les moyens de s’insérer ou se réinsérer professionnellement. (ex: inscrites au RNCP, les CQP…).

Accessible aux salariés en CDI disposant d’au moins un an d’ancienneté. Ouvre droit à un capital formation de 20 h par an, cumulables jusqu’à 120 h maximum. Sur l’initiative du salarié, sous réserve de l’accord de l’employeur quant au choix de l’action de formation. Pour les employés en CDD , des conditions spécifiques doivent être remplies (contacter la Direction du Travail de votre département). Ne sont pas concernés : les apprentis et les salariés en contrat de professionnalisation.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au 05 59 98 41 65