Socio-Esthétique : la formation

/Socio-Esthétique : la formation
Socio-Esthétique : la formation 2017-05-04T23:55:37+00:00

Public concerné

Cette formation s’adresse à tous les professionnels de la santé, de la relation d’aide, les acteurs sociaux et les professionnels de l’esthétique, toute personne pour qui le toucher vient renforcer une démarche professionnelle, avec le souci d’acquérir de nouvelles compétences pour offrir une meilleure prise en charge.

Les qualités requises

  • Savoir s’adapter aux différents publics rencontrés et trouver sa place auprès des personnes et des équipes pluridisciplinaires,
  • Avoir le sens de l’observation, l’esprit d’analyse et des capacités d’écoute et d’empathie,
  • Faire preuve de stabilité émotive,
  • Savoir trouver sa posture professionnelle dans la « juste distance ».

Trois formules de formation

Formation initiale en 1 an Formation en alternance Validation des Acquis de l’Expérience
  • module général cœur de métier
  • 9 modules thématiques
  • 3 stages en milieu professionnel.
  • module général cœur de métier
  • 9 modules thématiques
  • Employeur : travail en entreprise (statut salarié).
  • présentation du dossier
  • module général cœur de métier
  • 9 modules thématiques en fonction de la Validation de l’expérience professionnelle du candidat.

 Des conférences sont proposées régulièrement pour présenter ce nouveau métier.

Contenu de la formation

Module « Cœur de métier »

  • sciences humaines – psychologie – sociologie,
  • analyse du contexte d’intervention,
  • Démarches et Techniques en soins esthétiques adaptés : modelage psycho-sensoriel peau à peau,
  • travail en équipe pluri-professionnelle,
  • PRATIQUE : un  stage dans le secteur médico-social ou sanitaire afin de découvrir le cadre d’intervention.

9 modules – Approches thématiques en soins esthétiques adaptés

soin esthétique adapté : oncologie

soin esthétique adapté : soins palliatifs

soin esthétique adapté : psychiatrie

soin esthétique adapté : handicap

soin esthétique adapté : gériatrie

soin esthétique adapté : insertion sociale

soin esthétique adapté : addictions

soin esthétique adapté : enfants/adolescents

soin esthétique adapté : maternité

  • PRATIQUE : deux  stages dans le secteur médico-social ou sanitaire.

Déroulement de la formation

  • La formation de Socio-esthétique est alternée par des modules théoriques, de pratiques et des périodes de stages dans différents lieux d’intervention du secteur sanitaire ou médico-social.
  • La progression pédagogique sera identique pour chaque module : Sciences humaines appliquées – analyse du contexte d’intervention – étude de cas SE – intervenants professionnels.
  • Les cours sont dispensés par des professionnels de terrain (psychologue, ethno-sociologue, socio-esthéticiennes, travailleurs sociaux, cadres de santé, gérontologue…).
  • Lors des cours pratique, vous travaillerez en binôme.
  • Un travail de fin d’études est préparé tout au long de l’année dans un cadre méthodologique précis élaboré par l’équipe pédagogique et accompagné par des professionnels de terrain (soutenance en fin d’année).
  • A l’issue de chaque période de stage vous bénéficierez d’un débriefing individuel et collectif avec une socio-esthéticienne et professionnels de terrain.
  • Chaque module de formation est enseigné de façon indépendante selon une progression pédagogique, avec des liens entre les différents modules et évaluations établies conformément à la certification RNCP.

Conditions d’accès au diplôme de Socio-Esthétique

  1. Être titulaire d’un diplôme d’état de niveau V et âgé au minimum de 18 ans
  2. Être sélectionné (dossier/entretien) par l’équipe pédagogique.
  3. Être titulaire du CAP esthétique (Pour les non-titulaires d’un CAP esthétique cosmétique ; l’obtention du diplôme de Socio-Esthéticien(ne) est délivrée sous condition d’obtention du CAP Esthétique Cosmétique, préparé en parallèle pendant l’année de formation).

Les débouchés

Types d’emplois accessibles en SOCIO ESTHETIQUE

 

SECTEUR SANITAIRE : centres hospitaliers (CHU, CHR, CHG,…), cliniques publiques ou privées, maisons de retraites, établissements de soins, centres spécialisés (cancérologie, psychiatrie, désintoxication, rééducation fonctionnelle, unités de soins palliatifs…), ephad, ssiad…

Lire le témoignage de la secrétaire générale de la ligue contre le cancer : cliquez ici

 

SECTEUR SOCIAL : les services sociaux, cellule d’appui RSA, CCAS, centres sociaux, centres d’insertion professionnelle, organismes d’aide (CHRS, ESAT, CMP…), pôle emploi, foyers maternels, MECS… maisons d’arrêt (détention, prévention).

 

 Demande de renseignements